ComicsAZ News

Pourquoi pas !
Archives
Catégories
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Sans titre
  • Sans titre

Angoulême: à L’Expo du Festival de la BD, les bulles n’ont pas de rides!

Festival de la BD: les auteurs expliquent,
pourquoi les personnages ne vieillissent pas?

bulles-rides-angouleme

Les auteurs nous expliquent pourquoi leurs personnages ne vieillissent que rarement dans leurs albums. Astérix ne peut pas vieillir, mais son papa si.

Jeudi 31 janvier au soir à Angoulême, Uderzo a officiellement « passé le stylo » à Jean-Yves Ferry, qui écrira le prochain tome des aventures du Gaulois. Mais Astérix y restera le même Gaulois d’âge moyen. « Les héros de BD populaire n’ont pas d’âge ou sont des enfants pour toujours, expliquait Uderzo lors de l’inauguration de l’expo que le festival lui consacre. Comme ça, les lecteurs de tous âges peuvent s’y identifier ».

Les auteurs de BD y trouvent leur compte aussi. « Tant que Titeuf est à l’école, je ne vieillis pas trop », rigole Zep, qui a pourtant vieilli son truculent personnage lors du concert de dessin inédit donné hier à Angoulême. De même, Margerin a fait de son Lucien un cinquantenaire bedonnant, dans ses nouveaux albums, « pour exorciser la vieillesse ». Lewis Trondheim a consacré quelques mois de préretraite et son album Désœuvré à la question du vieillissement des auteurs, condamnés à prendre de l’âge quand leurs personnages sont immortels.

Quand Spirou joue le jeu de la séduction

Mais le festival d’Angoulême aussi prend un coup de vieux et entre dans la quarantaine, alors que Spirou, 75 ans cette année, n’a pas pris une ride. Après avoir vieilli Spirou et Fantasio dans l’album Les Géants pétrifiés, dans un épisode parallèle, le dessinateur Yoann a repris la série officielle avec le scénariste Fabien Velhmann: « Spirou ne vieillit pas, mais il a mûri. Comme les enfants d’aujourd’hui sont plus matures et conscients du monde que ceux des années 1950.» Yoann cite ainsi le rapport entre Spirou et les femmes: « Avec Fabien, on trouvait ridicule les attitudes de puceau effarouché de Spirou face aux femmes. Ou alors il préfère les garçons, mais alors il faut le dire! On n’en a pas fait un Don Juan, mais il a un comportement plus crédible, il joue le jeu de la séduction ».

Laurent Verron, qui dessine aujourd’hui les aventures de Boule et Bill, ne s’est pas senti autorisé à faire mûrir le petit garçon ni à modifier l’environnement banlieusard des années 1970 de la BD créée par Roba: « Le gag est plus facilement compréhensible dans un cadre connu du lecteur ».

Comment Oncle Picsou a bâti sa fortune

Yoann aussi pense que des personnages et décors figés sont rassurants pour les lecteurs: « Paradoxalement, l’imaginaire est plus libre dans un décor conventionnel comme Champignac ». Don Rosa osa illustrer le temps qui passe dans la série « La jeunesse de Picsou ». Si l’on y voit comment Picsou a bâti sa fortune et son sale caractère, l’auteur dessine aussi la mort de ses parents ou la rencontre amoureuse de ceux de Donald. C’est un récit qui « humanise » les canards… Et du coup, c’est le lecteur qui prend un coup de vieux.

Plus d’informations en vidéo

[via]  Benjamin Chapon, 20minutes.fr

Articles apparentés