ComicsAZ News

Pourquoi pas !
Archives
Catégories
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Le Mariage de George Clooney et Amal Alamuddin
  • Sans titre
  • Sans titre

Nos deux Héros de chez DC, Superman et Batman : L’Etoffe des Héros

L’Etoffe des Héros, le nouvel album de nos deux héros,
Superman et Batman

letoffe-des-heros-18

Quand le Joker et Lex Luthor décident d’échanger le terrain de leurs méfaits, Metropolis et Gotham City subissent des vagues de crime sans précédents. Superman et Batman vont s’allier pour la première fois et mettre de côté leurs différends pourtant profonds

Superman et Batman, normalement si tout va bien dans votre vie, vous devez connaitre. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que nos deux héros de chez DC ont eu droit à des aventures dans un magasine commun en 1941. « World’s Finest », puisque c’est le nom dudit comics, retraçait les histoires de nos héros faisant équipe pour le malheur des super-vilains. En 1986, ce magasine s’arrête, oui mais… Steve Rude a été abreuvé par ces « bd à papa » durant son enfance; et décide d’offrir à nous lecteurs, un chant du cygne de cette revue légendaire.

Un bon moment de lecture !

Accompagné par son compère « Dave Gibbons » que vous connaissez pour cette oeuvre « mineure » que sont les « Watchmen », lui aussi fan de cet âge d’argent (ou de bronze, je me souviens plus); Rude va raconter une histoire dans la plus pure tradition des années 50. « L’étoffe des héros » fait partie de ces comics que vous pouvez prêter à vos amis ou votre famille et qui n’ont besoin que d’un infime vernis « super héros ». Tout comme les oeuvres de Tim Sale ou la plupart des comics d’Alex Ross, vous n’aurez pas à vous fader 75 ans de continuité pour comprendre l’histoire.

Le postulat est somme tout assez simple, voyez plutôt: le Joker et Lex Luthor décident d’intervertir le lieu de leurs méfaits. Luthor prépare un gros coup à Gotham et Mr J. va décider de passer des vacances bien méritées dans cette belle ville de Metropolis. Tout d’abord un peu désemparés, Superman et Batman vont décider de changer eux aussi de crèmerie pour aller affronter leurs ennemis.

La trame ne se limite pas à ça, une sombre affaire d’orphelinat cache un mystérieux personnage que le climax de fin dévoilera, mais bref l’aventure est malgré tout très pulp. On y retrouve cette bonne humeur qui caractérisait l’époque des « World’s Finest » et les premiers dessins animés de l’époque (je pense surtout aux « Superman » des Studios Fleischer). Pas de violence gratuite, pas de héros borderline, non, un récit frais emprunt d’une certaine nostalgie. Une enquête classique mais fort bien menée. Rude et Gibbons sont faits pour s’entendre, leur duo fonctionne à merveille. Dave Gibbons propose des planches étonnement réussies et colorée, c’est un vrai régal.

Vous l’aurez compris, ce « l’étoffe des héros » est un comics qui fleure bon le temps passé. Un récit qui fera plaisir aux nostalgiques, mais suffisamment bien conçu pour faire venir le néophyte voulant simplement lire une bonne bd.

Articles apparentés