ComicsAZ News

Pourquoi pas !
Archives
Catégories
  • Le stress nuit à votre santé ? Le remède existe
    Gérer le Stress, solution confirmée Vous aussi vous pouvez gérer les situations stressantes. Une solution à la portée de tous. Il suffit seulement d'avoir des comportements sociaux et d'aider ses proches, Ce qui réduirait l'emprise du stress sur le quotidien.
  • Qui n’aimererait pas rester en bonne santé ?
    Rester en bonne santé tout le long de sa vie ! c'est possible... Qui n'aimererait pas rester en bonne santé tout le long de sa vie ? Question bête, n'est-ce pas ! ... Eh bien non, la majorité des personnes ne se souci guère de sa santé et n'y prête même pas attention, car plongé […]
  • Les bienfaits du piment, ce merveilleux allié santé
    Le piment de Cayenne et ses nombreuses vertus médicinales Savez-vous que le piment conserve l'organisme humain en bonne santé et permet de ce fait de vivre plus longtemps ?. Découvrez les bienfaits de cet allié santé.
Articles les plus vus

La BD Maximum & Minimun, Le Général Belzébuth se déguste comme un petit plaisir coupable, humour grinçant…

Les anti-héros avancent masqués [BD]

C’est sur un goût de saké que la BD Maximum & Minimun, Le Général Belzébuth se déguste comme un petit plaisir coupable. Sur fond de “voyage” au Japon, elle nous fait suivre deux catcheurs sur le retour.

Le scénariste de Lucha Libre, Jerry Frissen, en duo avec son nouveau comparse Walder, nous livrent une histoire menée tambour battant par deux catcheurs losers. On retrouve d’ailleurs le masque propre au catch mexicain, la Lucha Libre, porté par Minimum et par Maximum. Mais le Japon est également présent avec l’intrigue qui lui fait la part belle.

Au programme, humour grinçant (ça chambre) avec le style décapant de Frissen sur fond d’histoire délirante. Délirante mais parfaitement construite et qui réussit le pari de nous surprendre systématiquement au détour de chaque planche. C’est ce qui nous pousse à la lire d’une seule traite. Le dessin envolé et propre à Walder y contribue également en associant une certaine simplicité à une dynamique grâce à des trouvailles visuelles (Walder est également dessinateur de dessins animés comme Wakfu). Le mouvement est renforcé par les plans plus posés où l’on découvre des dessins plus riches permettant de saisir en détails un lieu par exemple. N’oublions pas le travail de colorisation qui apporte énormément à l’histoire (merci Walder).

On y trouve également quelques petits clins d’oeil comme le “jouet en vinyle” (allusion à la société Muttpop de jouets de catch en vinyle dont Frissen est le fondateur) volé par Minimum. Mais on en dira pas plus et (lucha) libre à vous de découvrir tous les petits détails qui ajoutent à l’intérêt de cette BD.

Bref à consommer sans modération (pas l’imodium; vous comprendrez en la lisant) et sans attendre, même si la BD n’atteint pas le maximum d’un “Les zombies qui ont mangé le monde”.

Elle est bien entendu éditée par les Humanoïdes Associés.

[via humano] Gizmodo.fr